Le hameau d'Anclades à Lourdes
Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre". Accueil.

Le hameau d’Anclades

à Lourdes

Situé à la sortie de Lourdes en direction de Bagnères, le hameau d'Anclades a des allures de petit village. Des curiosités intéressantes sont à y découvrir.

La montée au Rocher de la Vierge est un passage obligé.

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Vue du hameau d'Anclades depuis le Rocher de la Vierge.

Comme au Pic du Jer tout proche, la végétation est de type méditerranéen.

Côté ouest, vous pourrez observer le bâtiment abritant les pigeons du club colombophile « Messager Lourdais », situé sur le site d'une ancienne carrière.

La carrière d'Anclades : la Couradette. A la base du pic du Jer, une carrière a été exploitée par plusieurs concessionnaires de mai 1876 à juin 1960. Une partie de la carrière produisait des pierres calcaires servant à la chaux, l'autre partie était consacrée à la production de marbre. Il reste encore quelques vestiges comme la grande cheminée en moellons. Une société créée en septembre 1928 portait le nom de « Société des Fours à chaux, marbres et graviers du Pic du Jer ».

L'ancienne carrière d'Anclades est le point de départ de nombreux randonneurs qui profitent de superbes points de vue sur la ville de Lourdes.

Construite aux XVIIe et XVIIIe siècles, l'ensemble est de style pyrénéen et bigourdan. Sur le linteau de la porte d'entrée, on peut lire 1675. L'ancien bénitier à gauche de la porte est du 18e siècle.

Pour terminer la visite de ce quartier méconnu de Lourdes, vous pourrez visiter la chapelle d'Anclades mais malheureusement, la porte est souvent fermée).

Une superbe boiserie du XVIIIe siècle est classée aux Monuments Historiques. Elle représente le baptême de Jésus par saint Jean-Baptiste.

L'autel, le retable et le tabernacle en bois taillé du XVIIIe siècle sont remarquables. A noter la présence d'une statue La Vierge à l'enfant assise antérieure à la chapelle (XIVe siècle). La statue avait été déplacée à la mairie puis réinstallée dans la chapelle en 1975. La statue Notre-Dame d'Anclades qui était située dans la niche à droite de l'entrée a été volée. A voir derrière l’autel la peinture de L’Assomption de la Vierge datée du XVIIIe siècle, classée aussi aux Monuments Historiques.

L’Assomption de la Vierge

Bref, un quartier de Lourdes à découvrir.

Deux photos anciennes (1947) :

Le vieux puits qui alimentait une partie du hameau d’Anclades.

Anclades, des airs de petit village rural.