Les marchés de plein air

dans les Hautes-Pyrénées

Accueil. Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Malgré la concurrence des grandes surfaces ou d’internet, les marchés de pays ont toujours le vent en poupe. On y trouve des produits frais, des produits régionaux, on rencontre des personnes, on connaît les vendeurs. Bref, on passe un bon moment. Les touristes aiment également flâner sur les places du marché.

Les jours de marché dans le 65 (en matinée généralement) :

Lundi

Luz-St-Sauveur

Rabastens

Mardi

Argelès

Maubourguet

Sarrancolin

Tournay

Trie

Vielle-Aure


En saison :

Capvern (matin)

Mercredi

Lannemezan

Saint-


En saison :

Barèges (matin)

Génos (17-20h)

Sainte-Marie-de-Campan

Jeudi

Arreau

Lourdes

Tarbes grand marché


En saison :

Arras-en-Lavedan

Campan

Cauterets


Vendredi

Barbazan-Debat

Loures-Barousse

Sarrancolin


En saison :

Cauterets

Payolle


Samedi

Bagnères

Castelnau-Magnoac

Pierrefitte

Saint-Lary

Sarrancolin

Tarbes petit marché

Vic

Dimanche

Bordères/Echez

Castelnau-Rivière-Basse

La Barthe

Saléchan

Tarbes petit marché


En saison :

Arrens-Marsous

Bordères-Louron

Campan

Marchés couverts (tous les jours en matinée) : Bagnères - Lourdes - Tarbes (halle Brauhauban)

Petite histoire des marchés

Dans les archives communales de Loucrup (Délibération 1904)

Les marchés de villes sont très anciens. Dans les Hautes-Pyrénées, selon les lieux on les appelait : Marcadieu (Tarbes, Bagnères), Marcadal (Lourdes) ou encore Marcadau (Cauterets). Les demandes de marché hebdomadaire étaient soumises au Moyen-âge à autorisation seigneuriales (lettre patentes). De même encore récemment, la création d’un nouveau marché devait recevoir l’aval des communes environnantes par délibération des conseils municipaux, et la réponse n’était pas toujours favorable. Les marchés sont encore aujourd’hui très réglementés (droit de place instauré en 1859).

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

La nouvelle halle de Barbazan-Debat en 2015.