Lannemezan-Campistrous

La pluie et le beau temps : le météotron

Accueil. Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Le météotron

Le météotron est une batterie d’engins capables de provoquer la pluie artificielle, en fabriquant des nuages. C’est une invention du Pr. Henri Dessens, décédé en 1971. Jean Dessens, fils de l’inventeur et chercheur au CRA (photo ci-contre le 20 juillet 1976), reprit les travaux de son père et améliora le rendement du Météotron.

Les machines de contrôle et de mesure. La NASA elle-même a travaillé avec le Météotron et des mesures de nuages ont été faites depuis le Pic du Midi et depuis un site mobile installé à Capvern (stade).

Voici quelques photos du Météotron en 1978. Une centaine de brûleurs, disposés en cercle dans un diamètre de 100 mètres, produisent chacun une flamme de 5 à 6 mètres.

M. Dessens a imaginé cette invention en observant au Congo d’immenses feux de brousse qui provoquaient des nuages. Cette observation fut confirmée quelques années plus tard lors du gigantesque incendie de la forêt des Landes.

Les brûleurs sont orientés de telle façon que la colonne d’air chaud s’élève en spirale jusqu’à 4000 mètres.

Vue d’avion (1978).

Au premier plan, la ville de Lannemezan et au fond la chaîne des Pyrénées.

Le Centre de Recherches Atmosphériques

Le centre existe toujours. 70 hectares sont disponibles pour accueillir ponctuellement ou de façon pérenne des équipement de mesures atmosphériques. Ces observations continues permettent des études climatologiques locales, des études de processus et motivent l'accueil de campagnes de mesure ponctuelles (campagne sur les processus atmosphériques, ou campagnes de tests d'instruments). Il a plusieurs fois accueilli des vols de drones instrumentés pour l'observation atmosphérique (source site medihal).

Le Centre de Recherches Atmosphériques (CRA) est le site instrumental du Laboratoire d’Aérologie de Toulouse. Situé sur le plateau de Lannemezan dans les Hautes Pyrénées, il est géré par l’Observatoire Midi-Pyrénées, propriété de l’Université Paul Sabatier , Toulouse III. Créé dans les années 60 pour répondre aux besoins d’expérimentation en milieu naturel exprimés par la communauté des physiciens et chimistes de l’atmosphère, le CRA rassemble des capacités d’observation et d’accueil de campagnes de mesures, mais possède également toutes les caractéristiques d’un laboratoire de recherche. Le CRA a rejoint les tutelles toulousaines lors de la création, en 1983, du Laboratoire d’aérologie, dont il constitue un des deux sites (source site www3.obs-mip.fr).

Merci à Denis Boissière pour son aide pour la réalisation de cette page.

Voir une vidéo de 30 minutes sur le météotron en 1978.

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Voici le Centre de Recherches Atmosphériques de Lannemezan, le C.R.A. (situé sur le territoire de la commune de Campistrous, route D17). Ce centre a été le théâtre dans les années 1970 d’une expérience qui a suscité un grand intérêt : le météotron. Son but était d’en faire une arme contre la sécheresse.