Saint-Sever-de-Rustan est un petit village situé au nord du département (canton de Rabastens), en limite avec le département du Gers.

Saint-Sever-de-Rustan

Le petit Versailles

Accueil. Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

La rivière Arros traverse la commune. L’Arros est la rivière aux trois abbayes (Ozon, Tournay et Saint-Sever).

Le point d’intérêt de la commune est son église romane Saint-Pierre-aux-Liens avec un plan en croix latine.

Et son abbaye bénédictine. La tradition locale indique qu’elle a été créée au Xe siècle sur l’emplacement d’une ancienne villa gallo-romaine qu’aurait occupée Sulpice-Sévère. Partiellement détruite en 1573 par les troupes protestantes, elle fut restaurée et embellie au XVIIIème siècle par Dom Lacroix. Mais depuis la Révolution, il n’y a plus de religieux.

C’est l’architecture « à la Mansart » qui lui vaut le surnom de petit Versailles du sud-ouest de la France.

Pierre Daguet nous envoie plusieurs photographies (2014) où vous pourrez admirer boiseries, moulures et vieilles pierres. Cela vous donnera peut-être envie de visiter à votre tour ce joyau de notre patrimoine :

Le portail, situé au sud, est malheureusement très abîmé.

Visitez aussi le vieux village avec ses maisons à colombage et ambans.

En fin sachez que l’ancien orgue a été enlevé de l’église, de force, lors d’une opération militaire en 1815. Il a été transféré d’abord à Tarbes, mais aujourd’hui il se trouve dans l’église de Castelnau-Magnoac. Le cloître, lui, a été vendu en 1889 à la municipalité de Tarbes où on peut le voir aujourd’hui au jardin Massey. Il s’en fallut de peu pour qu’il soit vendu aux Etats-Unis (musée des Cloîtres - en savoir plus) :

L’ancien cloître de Saint-Sever (en savoir plus).

L’orgue, aujourd’hui à Castelnau-Magnoac.

Il y a également des restes peu importants de remparts, dont la porte sur l’Arros, construite entièrement en briques.

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".