Histoire du téléphone à Tarbes

Histoire du téléphone

à Tarbes

Daniel Mur nous offre une nouvelle page sur Tarbes et l’histoire de ses bâtiments. Il va nous intéresser aujourd’hui aux débuts du téléphone dans le département :

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre". Accueil.

Une belle bâtisse en briques rouges au n° 1 de l'Avenue Fould attire l'attention du passant. Elle porte l'inscription en façade de « Centre de Consultation de l'Avenue Fould ».  Il s'agit aujourd’hui d'un centre de consultation médicale.

Le premier central téléphonique

A mieux regarder la façade, à l'angle en haut à droite, on voit nettement le logo PTT  ainsi que Porte-drapeaux mural en milieu de façade. C'était l'ancien Central Téléphonique de Tarbes avec les Demoiselles du téléphone (lien Wikipedia). Dans les années 1950, quelques communes des Hautes-Pyrénées ne sont pas encore électrifiées et très peu sont dotées d'eau potable. Plus de la moitié des communes n'a pas un seul abonné au téléphone ! L'effort du conseil général va donc porter sur la création d'une cabine téléphonique par localité. Mais le progrès arrivant ainsi que l'automatique, le nombre d'abonnés au téléphone explose et le central de la rue Fould devient obsolète…

Démolition du château Marre

A la place de ce nouveau Central, il y avait une belle maison que la presse de l'époque qualifie de Château. Mais il ne s'agit ni plus ni moins que d'une belle demeure tarbaise comme il en reste encore heureusement quelques-unes de nos jours. Un grand merci aux Archives Municipales de Tarbes pour les coupures de presse de l’époque (notamment la NR du 22 octobre 1959) qui nous permettent d’en apprendre beaucoup plus sur l’histoire de la téléphonie locale.

Vue du chantier en construction .

Aujourd'hui en 2015, il y a environ 60 centraux téléphoniques dans notre département ! Et Orange s'est engagé en tant que service public à laisser une cabine en état de fonctionner dans chaque commune …. Donc malgré les portables, on est revenu aux normes de 1950 !

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Le nouveau central téléphonique

… et doit fermer. Il est et transféré en 1961 pas très loin : à l'angle des rues Larrey et Voltaire.

Photo des années 1960. Au-dessus de l’entrée se trouvait l’enseigne « CENTRE TELEPHONIQUE »