Accueil. Revenir à la page "Les Thermes de Bagnères".

Les Thermes, avenue de Salut

à Bagnères-de-Bigorre

Salut vient du latin salus : santé. En partant du centre-ville en direction du vallon de Salut, voici les établissements qu'on pouvait rencontrer :

L’esplanade de la bibliothèque, ancienne rue de Venise et ses canaux.

Les anciennes baignoires composent cette belle fontaine.

Les Bains du Grand-Prieur

Presque en face des bains Carrère-Lannes et juste à côté de l'hôtel Trianon, rue Alsace-Lorraine, voici les bains du Grand-Prieur déjà connus au XVIe siècle (photo 1910).

Photo 2008.

Avenue de Salut en 1901.

Les Bains du Grand-Pré  (2 buvettes, 4 baignoires)

Détruits en 2011, nous avions pu prendre quelques photos des Bains du Grand-Pré :

Les Bains de la Peyrie  (1 buvette, 3 baignoires)

Egalement détruits, voici quelques anciennes images :

Une résidence récente porte le nom de la Peyrie.

Tivoli

Création récente (vers 1890), mais les sources utilisées furent connues autrefois sous le nom de sources Pierras (dont l'une est comparable à la source d'Enghien).

Les Bains de Salut  (1 buvette, 10 baignoires)

Tout au fond du vallon de Salut, des Thermes datant de la fin du 18e. Les curistes s'y rendaient en chaise à porteurs.

Le bâtiment existe encore et à été transformé en Musée de Marbre. Si vous vous intéressez à l'histoire de Bagnères, une visite s'impose. Vous y trouverez une bonne partie des anciennes collections du Musée Salies. La photo ci-dessus est rarissime et date de 1884 !

La fameuse buvette existe encore aujourd’hui.

On peut visiter au musée les salles avec les anciennes baignoires.

Revenir à la page "Les Thermes de Bagnères".

En passant devant les  bains Carrère-Lannes, la Rue de Venise avec le canal de la Nasse

Sur ce dessin de Jalon, le canal de la Nasse et les Bains Carrère-Lannes

Les Bains Carrère-Lannes  (4 baignoires)

Rue Alsace-Lorraine, en direction de l'esplanade de l'actuelle bibliothèque, les anciens bains Carrère-Lannes ont été détruits, laissant le vide que l’on peut voir sur la photo de gauche. En orange, la maison « Bourdette », c’est là que résidait Eugénie de Montijo quand elle venait à Bagnères.

Photo très rare (bien avant 1900) des bains de Carrère-Lannes (point vert). Point rouge : maison Bourdette - Point jaune : bains du Grand-Prieur - Point bleu : bains de Versailles.

Les Bains de Versailles  (4 baignoires)

Cet établissement aujourd’hui détruit, contenait 4 baignoires en marbre, placées en autant de cabinets, et  alimentées par deux souces. Cette rarissime photo ci-dessous a été prise entre 1855 et 1859 par Furne fils et Tournier photographes à Paris. Au fond, l’ancien hospice détruit en 1919.

Les curistes devant la Peyrie en 1911 ainsi que les plans rapprochés des deux plaques. On peut dire que la mode était aux chapeaux…