Différentes pierres dressées, menhirs ou bornes milliaires surgissent ça et là dans le département. Beaucoup ont disparu lors de mises en culture ou ont été enfouies lors de la christianisation. Sur une idée de François Pujo de Luz, nous ouvrons donc cette nouvelle page en espérant vos contributions et vos photos (écrire à loucrup@orange.fr).

Pierres dressées, menhirs…

dans les Hautes-Pyrénées

Accueil. Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Cette pierre est située sur la route menant à la station de LUZ-ARDIDEN, mais il faut s’en éloigner de quelques mètres à l’embranchement « Bernazaou » - clichés et infos François Pujo.

Sazos

François Pujo a été alerté par la toponymie. En effet, on trouve sur ce secteur le « Camp dét milh », traduit par le champ du millet. C'est plausible (les terrains de basse altitude ont souvent donné le nom des sommets) mais il existe une autre possibilité, la borne milliaire (matérialisant un chemin voire le « mille » gaulois ou romain). On trouve également un lieu-dit « Peyrelade » (au dessus de l'Agnouède), que l'on peut décrypter par « peyro lhyébado » la pierre levée ou dressée (un menhir ou pierre dressée). Cette pierre a été trouvée couchée (par la construction de la route de Bernazaou dans les années 1970?) et a été redressée à la pelle mécanique par Pélégri de Sazos. Qu'il soit ici remercié de la sauvegarde de ce patrimoine.

La voiture est là pour montrer la taille de la pierre.

Si c'est une borne milliaire, il doit y en avoir d'autres dans le département. Certaines personnes donnent des localisations de pierres dressées qui disparaissent peu à peu. Ouvrir ce sujet pourrait nous faire découvrir d'autres pierres (qui peuvent être des « termis », des menhirs, des bornes...), voire inciter les personnes à les redresser comme à fait Pélégri de Sazos. Voire retrouver les « menhirs », autels, oratoires.. couchés ou enterrés lors de la christianisation des Pyrénées, qui portent parfois le nom « moderne » de Saint Martin, évangélisateur de la Gaule (ou Ourout, comme à Argelès). Les bornes de limitation de terrains, en occitan, des « termis », ont donné ensuite le pic des quatre Termes (sommet délimitant quatre « frontières » : Tourmalet - Barèges, Campan - la Mongie, Aygues Cluses, Aure).

Cette pierre est située sur la lande du plateau de Ger au lieu-dit « Peyre hicadé ». Cette pierre est classée menhir en raison de l’environnement riche en tumulus et dolmens. Elle dépasse du sol d’1m 60.

Bartrès

Orincles-Julos-Paréac

Voici la « Peyreblanque », un peu plus bas que la colinne du Miramont en direction d’Orincles. C’est une « borne » qui délimitait les territoires communaux d’Orincles, Julos et Paréac. Pierre à légende, on la considère comme la sœur de la Pierre du Diable de Layrisse.

La « Peyrehicade » (hauteur 1m 95) délimite les territoires de Julos et Lézignan. Elle a été dressée artificiellement en bord du chemin.

Lézignan-Julos

Revenir à la page "Lieux et légendes en Bigorre".

Parmi les pistes toponymiques pour rechercher des pierres dressées sur les cartes :


- Hite, hitte qui a donné Avezac-Prat-Lahitte, qui serait d'après René Descazeaux, l'intersection du cami saliè (chemin du sel venant de Salies de Béarn) et de la Ténarèze. Cette borne existe-t-elle toujours? Également : Pierrefitte, Lafitte...Lahitte (Lahitte Toupière), prat d'éres hites (le pré des pierres dressés?). A noter que le cami saliè devait être borné sur tout son parcours. Également pour la Ténarèze (qui passerait à "Maùpas", le mauvais pas et bien sur en Armagnac).


- Martin, avec le plus célèbre : la pierre Saint Martin, probablement un menhir détruit ou "christianisé" en gravant une croix


- Milh, Mil (le millet) mais aussi le mile romain ou gaulois matérialisé par les bornes milliaires. Pour les voies romaines, dont le parcours est connu, il doit y avoir des bornes milliaires.

- Peyre, avec Peyresourde, il parait que certaines pierres "sonnent" ou vibrent. Peyrelade, "peyre" pierre et "lade", lhyébado "levée" ou lariè "large", un dolmen?


- les calhyaùs (calhyaous), avec le calhyaù agut (la pierre pointue) qui "sonne" quand on tape dessus, située au dessus du plateau de lumière (Limite Betpouey Barèges)


Bonnes recherches à tous.